Annotation pour le manuscrit français 640

J’ai l’honneur de vous donner le lien vers mon annotation pour l’édition critique et numérique du manuscrit français 640 :

https://edition640.makingandknowing.org/#/essays/ann_504_ad_20

Cette annotation concerne le double statut technique et interprétatif de la réparation dans le cadre du moulage sur nature. Ce statut hybride est ici étudié sous l’angle de la cire noire d’ébauche dans un manuscrit du 16e siècle, le manuscrit 640. Je livre ensuite mes hypothèses sur le moulage d’un serpent en bronze du 16e siècle entreposé au Kunsthistorisches museum à Vienne. L’entortillement de ce serpent et le modelage de ses hémipénis (organes génitaux) sont l’application pratique de la cire noire d’ébauche et du statut hybride de la réparation. Mon intérêt se porte sur la duplicité du modelage dans le moulage sur nature.

Je vous invite à lire les divers essais de cette édition numérique et critique du manuscrit qui sont en libre accès.  

Voici le communiqué de presse :

« Le « Making and Knowing Project » (www.makingandknowing.org) célèbre la publication de Secrets of Craft and Nature in Renaissance France. A Digital Critical Edition and English Translation of BnF Ms. Fr. 640 (Secrets de l’art et de la nature dans la France de la Renaissance. Une édition critique numérique et traduction anglaise du BnF Ms. Fr. 640). Ce manuscrit anonyme toulousain des années 1580 contient plus de 900 « recettes » destinées, entre autres, à faire des couleurs, fondre des métaux, et fabriquer des remèdes médicaux. Pendant cinq années, plus de 400 étudiants, experts, artistes et chercheurs se sont relayés afin de mettre en lumière dans cette édition les savoir-faire et les matériaux d’une époque où les artistes étaient des scientifiques.

Publié pour la première fois en français et en traduction anglaise, l’édition permet d’afficher deux versions du texte côte à côte, un glossaire, un commentaire, et une liste d’entrées. Ces ressources offrent du contexte au lecteur moderne et facilitent la compréhension d’un texte du XVIe siècle. Cependant, les recherches portant sur des manuscrits techniques ne peuvent se limiter à l’analyse de textes. C’est pourquoi, afin de mieux comprendre l’univers des artisans de la Renaissance, nous avons recréé nombre de ces recettes. Des séminaires en laboratoire à l’université de Columbia ont permis à plus de 75 étudiants de premier et second cycle d’apprendre l’importance des reconstructions historiques et de la recherche pratique. C’est en « fabriquant » et en « faisant » que les étudiants et les chercheurs du projet ont fait des découvertes et ont trouvé de nouvelles pistes d’exploration. Le résultat est plus d’une centaine de travaux approfondis, écrits aussi bien par des élèves que par des experts. Ces essais multimédias comprennent des images, de la vidéo et des notes de terrain qui donnent vie à l’expérience de laboratoire.

Secrets of Craft and Nature in Renaissance France n’est pas seulement unique pour sa recherche, mais aussi pour ses méthodes. Le « Making and Knowing Project » est aussi une expérience de collaboration intense, qui intègre l’enseignement et la recherche dans le travail pratique en laboratoire et dans les salles de classe. Il vise à repenser l’université du XXIe siècle au moyen de collaborations interdisciplinaires, en développant des techniques pratiques dans les sciences humaines et en soulevant de nouvelles questions à propos du passé et du présent.

L’édition critique numérique est accessible gratuitement à l’adresse suivante:

http://edition640.makingandknowing.org »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.